27 mai 2017

Pont-à-Mousson, envols 2017

Juvénile
La veille, un juvénile a été trouvé au sol, dans la cour intérieure de l'Abbaye des Prémontrés. Il s'est rapidement perché sur un rebord de fenêtre à environ 5 mètres de haut. Il y restera toute l'après midi.
Les ardoises de la tour Nord témoignent de la présence de la nichée de faucons pèlerins. Elles sont notablement fientées. Les prochaines pluies effaceront ces traces.
État des lieux de ce jour, 11h00 :
1 juvénile est encore non volant, à l'aire dans le clocheton sommital de la tour Nord.
1 juvénile mange sur un pilastre de la tour Nord, face Ouest.
1 juvénile mange dans la gouttière du toit de la tour Sud, face Ouest.
Le mâle adulte est arrivé précédemment de chasse en se postant sur la croix sommitale de la tour Sud, puis a préparé une proie fraichement capturée pour la distribuer ensuite à ses jeunes. La femelle s'est postée plus tard sur la barre du clocheton sommital de la tour Nord, face Sud-Ouest.


Femelle adulte
Juvénile
Mâle adulte




21 mai 2017

Envols sur les pylônesTHT

Caché (digiscopie)
10h41 : Deux juvéniles sont encore à l'aire. Leur âge est plus avancé que ceux de l'Abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson. Ils ont au minimum 40 jours. Un adulte cercle haut au dessus du vallon. Il manque un jeune
11h07 : Ces juvéniles se préparent au grand saut par des battements frénétiques de leurs ailes. Le nid commence à se déstructurer.
11h48 : Je progresse tranquillement vers le pylône, caché en partie par le bois. L'adulte, en vol, alarme. Je suis surpris quand je détecte le troisième juvénile perché sur un bois au sol. A ce stade de développement, l'oiseau est naïf. Les fauconniers les appelles "niais". "Sot, inexpérimenté", telle est l'origine de ce mot. Je le contourne jusqu'à 20m de distance. Je peux prendre quelques digiscopies. Est-il blessé ? Je m'approche lentement, caché par un gros frêne puis m'expose à lui, le temps de faire quelques clichés. Il n'alarme pas, ne se sentant pas en danger mais il émet ses cris de quémandage ou d'appel. Je continue jusqu'à 10 m de lui. Il s'envole. Il est parfaitement volant et se perche de l'autre côté du vallon. Arrivé au morceau de bois au sol je remarque une carcasse de pigeon bagué couleur bleue "FR 2016 ...". Il restait à ce pigeon voyageur 127 km pour rejoindre son colombier situé dans le Bas-Rhin.
Pigeon bagué
Pas caché (digiscopie)
Au sol


13 mai 2017

GM, sorti des poussins

Ils sont toujours 3, bien visibles maintenant. Au moins 1 adulte dans les parages mais ils alarment assez facilement

6 mai 2017

"Grands-Moulins Vilgrain" 2017. 3 poussins.

Avec un  peu de retard : Passage aux "Grands-Moulins" le jeudi 27 avril pour constater le nourrissage d'au moins 1 poussin. Ce matin, j'y reviens. La lumière est bonne (pas pour la photo).
08h00 : Le mâle arrive et se perche sur la barre qui longe la corniche. 
08h10 : La femelle arrive à son tour et commence à nourrir. Ils sont 3 poussins. Apparemment pas de 4ème.



ND de Lourdes 2017 : Echec

Une première tentative ce matin pour évaluer la possibilité de monter au clocher afin de contrôler la reproduction du couple de faucon pèlerin. Le mâle est visible sous le sommet du clocher mais je ne trouve pas la femelle. Par sécurité, Je m’abstiens de monter. Elle est peut-être à l'aire. Cet après-midi, je refais une tentative. Le mâle est encore sous le sommet et je localise la femelle, entre la gouttière en U et le clocheton Nord, vautrée. Attitude déjà observée les 2 années précédentes. La voie est donc libre. Arrivé à l'aire je ne peux que constater la présence d'un œuf, non éclos. Échec, pour cette année

29 avr. 2017

Pont-à-Moussons, 1ers poussins

14h30 : Le mâle adulte est à l'aire dans le clocheton Nord de l'abbaye des Prémontrés. Il est en position de protection sur une épaisseur de duvet blanc. Deux poussins s'agitent puis un troisième apparait sous l'adulte. Estimation de l'age des poussins : entre 15 et 20 jours, peut-être plus.
Ainsi donc les 1ers poussins de Faucon pèlerin sont nés à Pont-à-Mousson, depuis la première observation de l'espèce en décembre 2001. La première tentative de reproduction s'est produite en 2013 mais sans éclosion de jeunes constatée.
A suivre, pour savoir s'ils s'y envoleront.

6 avr. 2017

Echec du couple #3

Dimanche 02 avril :
Sur l'église saint Joseph, la femelle adulte est postée sur l’édifice mais le nid est vide sur l'église saint Léon, sans aucun autre pèlerin.

Mardi 04 avril :
Sur St Léon à 07h15 et 17h15, le nid est toujours vide et la femelle adulte est postée sur la tour nord face Sud.

L'incubation a été abandonnée après une douzaine de jours. La première piste explicative est une absence de prise de relais par la mâle adulte.