15 nov. 2014

Parliament Peregrines Diary: Nest Site's

Parliament Peregrines Diary: Nest Site's: October 18th Nest Sites seem to fall into 2 categories, pairs that are able to breed on a structure/building (core sites) and are te...

16 juin 2014

NDdL, -1

De nouveau, ce matin, un appel téléphonique de la basilique m'annonce qu'un faucon pèlerin vient d'être récupéré au sol. Là ça devient louche. Me rendant sur place, j'identifie immédiatement l'individu de la veille. Il est amorphe, ne réagissant que très peu. Cette fois fois ci, je décide de le faire ausculter par un vétérinaire en faisant fonctionner la chaîne en cas d'animaux blessés (Le répondeur de la LPO54 renvoie au GORNA qui m'a redirigé au service vétérinaire compétent sur Nancy). Ainsi je laisse l'animal entre de bonnes mains.

La femelle lors de son transfert
En début d'après midi, le vétérinaire qui vient de prendre son service m'informe du décès du Faucon pèlerin. C'était une femelle. Elle n'avait aucune blessure corporelle et avait été bien nourrit. Elle était malheureusement atteinte d'un parasite, assez courant chez les jeunes de cette espèce, la trichomonose. Transmis lors de nourrissage de pigeon au juvénile, ce parasite se loge dans le système digestif, affaiblissant progressivement l’individu qui meurt à terme par étouffement.
C'est le second cas constaté dans le département cette année. En effet, la semaine dernière un jeune mâle, issu de la reproduction sur la basique Saint-Nicolas-de-Port avait succombé à la même maladie.

15 juin 2014

Sauvetage, bis repetita


11h15 : Appel de Régis. Il est en présence d'un juvénile au sol dans la rue Chevert. L'oiseau semble groggy, paupières souvent baissées. Il se laisse toucher sans réagir. Au préalable, les pompiers ont refusé d'intervenir.
11h30 : Sur mes conseils car je ne suis pas sur place, Marianne récupère l'individu dans un panier couvert d'une serviette puis est entreposé au sol au garage dans le noir.
Le juvénile
12h00 : Je prends en charge l'animal en le plaçant dans une caisse plus grande, toujours dans l'obscurité. Il est nettement plus vigoureux et offre une résistance certaine à la manipulation. Il est posé sans laisser apparaitre un quelconque déséquilibre, pattes et ailes. Sa vigueur me décide de le relâcher dans le clocheton de la basilique, sans passer par un cabinet vétérinaire.
13h10 : Message laissé au curé de la basilique, pour un RDV le plus tôt possible dans la journée.
14h30 : Réponse positive du curé.
14h35 : Récupération des clefs du clocher, en compagnie de Régis.
14h45 : Relâché du juvénile dans le clocheton Est, plus à l'abri de la chaleur actuelle. La FA nous ayant détecté, elle alarme.
  Après son relâché, dans le clocheton Est (© R.Chozalski)
Nous avons eu le temps auparavant de récolter quelques bagues de PV (3 françaises et 1 allemande). Une carcasse fraiche de pigeon biset gît au sol du clocheton Est, ainsi, si le juv ne se décide pas à s'envoler immédiatement il aura de quoi se repaître. Il se poste immédiatement sous la rambarde de clocheton.
14h50 : De retour dans la rue, la FA est en vol, alarmant et suivie d'un juv. Mais est-ce le même ? Le notre n'est plus où nous l'avons laissé, sous la rambarde droite du CE. Je regrette que dans l'enchainement des événements, je n'ai pas eu le temps d'apposer un signe distinctif à la patte de l'oiseau (type flag ou ficelle de couleur, dégradable) afin de pouvoir l'identifier lors des obs ultérieures.
15h05 : La FA n'alarme plus.

Bagues de PV récoltées dans le nichoir ou proche et donc capturées cette année.
Rouge FR13 en Yveline
Rouge FR13 en 6ème région colombophile (Moselle, Meurthe et Moselle, Marne, Ardennes et Franche Comté)
Blanc  FR12 en Moselle
Rouge DV12 en Allemagne
Que des jeunes, 2013 = Yearling et 2012

Bis repetita, parce qu’il s’agit de la seconde récupération de Faucon pèlerin sur notre site cette année. Pour l'info : http://rapaces.lpo.fr/faucon-p-lerin/sauvetage-dune-jeune-femelle-nancy

8 juin 2014

Apprentissage

Cette jeune femelle ne se rend pas compte qu'elle domine
son prédateur naturel, le Hibou Grand-Duc, statufié.
Les 4 juvéniles, 2 mâles et 2 femelles, animent quotidiennement le quartier sous la vigilance des parents.
Très haut dans le ciel, l'un des 2 jeunes mâle accompagne son père dans de longs parcours planés, se cherchant, se rapprochant, s'évitant, se poursuivant,...

Le Faucon pèlerin en sites anthropiques en 2012

Aperçu de l'importance des sites
de reproduction sur pylônes
Les sites de reproduction
Les données de ces cartes sont issues des résultats publiés par la mission rapace de la LPO. Elles ont été complétées en recontactant les divers responsables locaux tout en respectant leur souhait de non localisation précises de leurs sites. Dans ce cas seulement le point a été volontairement décalé. Les localisations exactes ne sont un secret pour personne puisque largement commentées sur le Net.
Elles donnent un aperçu, non exhaustif, mais suffisamment représentatif de l'importance de la colonisation de l'espèce dans ce type de milieu. Pour partie urbaine, elle concerne aussi les sites sur pylônes, THT la plupart du temps. On entend par site de reproduction, un lieu où un couple de faucon pèlerin est présent toute l'année, même s'il n'a pas été détecté comme couveur. Dans ce cas précis, ce couple à très bien pu tenter de se reproduire sans qu'une observation ai pu être réalisée... à cause de la difficulté d'être détectée.

1 juin 2014

ND de Lourdes 2014 4 juv

Les 4 juvéniles se portent bien. 3 sont volants : Les 2 mâles et 1 femelle. Ambiance sonore garantie aux abords de l'édifice, lors des nourrissages et quémandages.



30 mai 2014

Lunéville : 5 Faucons pèlerins

Inspiration de dernière minute ce jour et visite de l'église St Jacques de Lunéville pour un contrôle.
10h12 : 2 juvéniles d'abord, puis 3 sur la tour Est. Le mâle adulte est de l'autre côté de la tour.
10h16 : Un 4ème juvénile est sur la tour O.
10h18 : Un 5ème contacté sur la tour O.
Les 5 juvéniles sont visibles simultanément.
10h21 : Une livraison de proie en vol par le MA pour un mâle juvénile.
D'après leur position ils sont tous volants. Pas de casse.

26 avr. 2014

Quatre poussins

A travers le grillage de protection
08h52 : Le mâle vient se poster sur la couronne. La femelle vient se poster à son tour sur A ESE et mange une proie. Les jeunes sont donc seuls.

09h00 : Je contacte le technicien de la basilique et décide de monter seul pour voir. Les pèlerins sont toujours au sommet de la flèche, laissant le champ libre au nichoir
09h03 : Première terrasse : Les fientes de pigeon sont bien plus abondantes que les années précédentes. On sent bien qu'il n'y a plus d'accès dans l'intérieur du clocher.
09h10 : Ouverture de la trappe d'accès au clocher. Pas d'individu perché sur les barres de clocheton, susceptible d'avoir pu détecter l'ouverture de la trappe. Silence total, j'y vais.

09h10 et 10 secondes : Je me présente au grillage du clocheton Sud où je constate la présence du nichoir et où j'y dénombre 4 poussins avachis.

09h11 et 01 secondes : L'un des poussins lève la tête et me regarde (ou bien le témoin clignotant de mise au point de l'APN ?)

09h11 et 28 secondes : Après la dernière photo, je m'efface et redescend par la trappe.

Durée de l'intervention : 1 minute 30
Aucun cri d'alarme des adultes. Après visionnage des clichés, l'age est estimé entre 15 et 20 jours

Présentation

Après 8 années d'existence, le blog du pèlerin est arrivé à saturation et ne peut plus publier des infos. Le blog du pèlerin 2.0 est donc son successeur. Il en conservera la même structure en essayant de vous informer au mieux et à partir des mêmes rubriques, (Nancy, Grands Moulins, Lunéville, Saint-Nicolas-de-Port, Pont-à-Mousson, Toul, Pylônes et autres...)